My week with Marilyn de Simon Curtis

Avec Michelle Williams, Kenneth Branagh, Eddie Reydmane, Julia Ormond
Bien sûr, Michelle Williams n'est pas Marilyn Monroe mais avouez que de toutes ces imitations que l'on voit au fil des images, deci delà, c'est quand même une belle interprétation.
Peut-être que tout fait horriblement cliché dans ce film mais comme je suis fan de Marilyn, je sui plus citique.
Ce qui ressort de ce week end que le jeune homme du film n'a rendu publique qu'en 2000, c'est l'emprise de Paula Strasberg sur l'actrice, à tel point que ce sont eux, les Strasberg qui ont hérité de ses affaires personnelles à sa mort et qui ont été oublié et retrouvé par leur fille, Anna. (Fragments au Seuil)
Elle avait besoin de Paula Strasberg et peut-être qu'au-delà de la flatterie, elle lui  apportait une reconnaissance pour son talent d'actrice, que visiblement, personne qui lui était proche ne voulait reconnaître.
A voir pour la belle interprétation de Michelle Williams et le côté privé de l'actrice qu'on ne connait peut-être pas bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire