Holy Motors de Leos Carax

Avec Denis Lavant, Edith Scob.
Comme toujours, avec Leos Carax, on est assuré de se retrouver dans un univers décalé. Le décor reste urbain et parisien (Mauvais sang, les Amants du Pont Neuf). Paris sous un jour nouveau, c'est possible.
Controversé, décalé, Leos Carx est rare mais ce film qui met en scène Denis Lavant - l'acteur de tous ses films comme son double - est une métaphore de notre société.
Ce monsieur Oscar qu'il incarne et qui vit d'autres vies, pour qui ? pour quoi ? - en se griment à bord de sa limousine. Spectacle ou vraie vie ?
Dans tous les cas, à travers tous ses personnages, Denis Lavant montre son talent d'acteur-mouvement -saltimbanque de la rue.
Un film qui marque, quoi qu'on en dise, et qui restera.
Petite parenthèse pour Edith Scob, surprenante et attachante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire