L'odyssée de Pi d'Ang Lee



Avec Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil Hussain
Incontestablement les images sont magnifiques. Au-delà de ces prouesses de prises de vues ou de recompositions numériques (notamment du tigre), le message est d’emblée clair. Il y est question de Dieu, de religions et de la preuve de son existence.
Tiré du best-seller de Yann Martel qui se dit agnostique, la réflexion est elle, humaine, sensorielle, intime ; A travers le voyage de Pi, naufragé indien qui se rendait au Canada avec sa famille et les animaux du zoo qui leur appartenaient, il va errer de longs mois sur une barque avec toute compagnie un tigre. Positivement, Ang Lee nous montre toutes les curiosités que les océans recèlent mais aussi peut-être toutes les ressources de l’être humain. Avec des longueurs et des redites, on arrive à la conclusion, étonnante qui permet de douter un court instant mais son traitement abrupt nous laisse sur notre fin. L’interrogation de départ reste sans solution. Le charme, lui, est rompu.
Belle facture. Un conte comme on en voit rarement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire