Jack Reacher de Christopher McQuarrie



Avec Tom Cruise, Rosamund Pike, Robert Duvall, Werner Herzog
Un sniper tue cinq personnes dans la foule. Un homme que tout accuse est arrêté et demande après Jack Reacher, ancien policier militaire, disparu de la circulation depuis deux ans. Sorti de nulle part, il accepte d’épauler l’avocate de l’accusé. Personnage mystérieux sans attache, sans règle, avec un sens de la justice personnel, Jack Reacher se veut un polar à l’ancienne. Pas d’effets inutiles mais de bonnes scènes de bagarres de rue. On parle d’une ressemblance avec  dirty Harry mais Cruise n’a pas la carrure d’Eastwood. Reste un film violent et sec borderline qui fait penser à la série nerveuse Braquo d’Olivier Marchal. Machination et coups montés tordus sont au menu où le flic n’a qu’un choix : agir comme les criminels. Tom Cruise, sauveur de la veuve et de l’orphelin, en somme.
Film qui mérite bien son avertissement aux personnes sensibles et vers les préados.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire