Möbius d'Eric Rochant



Avec Jean Dujardin, Cécile de France, Tim Roth
Moïse, agent secret russe est chargé de soutirer des renseignements à une tradeuse de génie, Alice, qui blanchit aussi de l’argent sale.
Au plus près de ses acteurs, Eric Rochant double l'histoire d’espionnage compliquée et difficile à suivre par une histoire d’amour où la chair explose. Dans le décor luxueux et toujours splendide de Monaco, évoluent ces espions qui se traquent les uns les autres pour des cibles semblables. Le réalisateur arrive bien à restituer cette nouvelle donne qui fait le monde d’aujourd’hui où rien ne reste dans l’ombre et où tout se sait va très vite.
Jean Dujardin est tout en retenue, face à une Cécile de France lumineuse. Face à eux Tim Roth, magnat russe, a un petit air de parrain à l’ancienne mais est aussi tout à fait actuel. Dans un monde qui évolue, le méchant reste pétri de mauvaises intentions. Avec son intrigue complexe, ce film d’espions comme on en voit peu, nous décortique les dessous d’organisations puissantes.
Eric Rochant cisèle son cadre et le double d’une narration impeccable qui reflètent la tension qui devient palpable mais là où il nous bluffe, c’est dans la sensualité qu’il réussit à insuffler à travers les plans de Jean Dujardin et de Cécile de France.
Au final, reste un film qui prend aux tripes jusqu’au bout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire