La Religieuse de Guillaume Nicloux



Avec Pauline Etienne, Isabelle Huppert, Louise Bourgoin
Très intériorisé comme le jeu de l’actrice, Pauline Etienne, ce film nous plonge dans le 18e siècle et ses conventions qui voulaient qu’une jeune fille non fortunée devait entrer au couvent. La jeune Suzanne Simonin, contrainte par sa famille, va subir diverses autorités religieuses et se rebeller jusqu’à finir par sortir et retrouver son père naturel.
Avec les 2 premiers tiers du film rythmés par la vie monacale de Suzanne qui va jusqu’aux brimades infligées par une mère supérieure – interprétée par Louise Bourgouin au physique trop décalé pour le rôle – jusqu’au dernier tiers du film où Isabelle Huppert, mère supérieure surréaliste et théâtrale insuffle enfin un peu plus d’intensité dans le propos.
Le sujet n’est pas facile et l’actrice principale l’interprète avec un air de déjà-vu, un peu comme l’avait fait Catherine Mouchet dans Thérèse d’Alain Cavalier.
Avec la voix qui nous guide comme une confession, entre foi et non respect du dogme, l'histoire de cette jeune fille trouve un écho sinon actuel tout empreint de vérités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire