Queen of Montreuil de Solveig Aspach




Avec Florence Loiret Caille, Didda Jonsdottir, Úlfur Ægisson, Eric Caruso
Une jeune femme qui rapporte les cendres de son mari mort dans un accident héberge une mère et son fils islandais dans sa maison de Montreuil. C’est là qu’elle va devoir faire son deuil entourée de ses curieux hôtes et de son voisinage : il y a celui qui lui tape toujours 5 euros, le fils qui joue au marchand, le voisin amoureux, un phoque et son gardien, un fils en Jamaïque et la mère islandaise irrésistible en haut de sa grue ou à la recherche de sa robe de mariée
Ce film qui tient plus du conte que de la chronique met en scène des personnages tous aussi attachant les uns que les autres et puis la poésie dans les paysages de la ville mais aussi de verdure servent de décor à des personnages qui, chacun à sa façon, va accompagner la jeune veuve dans son seuil. 
Florence Loiret-Caille est l’actrice idéale pour ce rôle de petit bout de femme perdu.
Le charme opère. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire