L'Inconnu du lac d'Antoine Guiraudie

Avec Pierre Deladonchamps, Christophe Paou, Ptrick d'Assumçao, Emmanuel Daumas


C’est l’été, le temps des vacances, de la glande. Franck vient tous les jours au bord d’un lac dans l’espoir d’une rencontre. Et justement, là on en fait (des rencontres). 
C’est l’inondation dès les premières images de corps d’hommes nus qui se dorent au soleil. Tous viennent ici pour tirer un coup ou plus si affinités.
Ce qui va être le cas de Franck justement qui flashe sur un beau moustachu bronzé, musclé et sportif (il nage comme un dieu). Mais un soir, il le voit noyer son compagnon dans le lac et là, une espèce de tension psychologique s’installe dans l’histoire.
Ça n’empêche pas Franck de poursuivre sa relation passionnelle avec ledit meurtrier.
Le noyé finit par être retrouvé et une enquête est menée par un inspecteur qui vient fureter et pose de vraies bonnes questions. Franck est alors pris entre deux. Sans se confier vraiment à son ami Henri (le personnage hétéro qui vient comme ça pour voir) Franck en dévoile assez pour que le doute s’immisce.
La vraie question dans tout ça, c’est la passion et le sentiment d’amour, quelles sont leurs places ?
Filmé en un seul lieu, sur les berges d’un lac, avec arrivée en voiture du protagoniste au début de chaque séquence, le propos pourrait être vite ennuyeux. 
Mais entre le travail magnifique fait avec la lumière et les corps nus des acteurs qui sont aussi naturels que s’ils étaient habillés, le film est vraiment beau à voir. Bien entendu, quelques scènes pornos dont une éjaculation et une fellation ne seront pas du goût des puritains mais les notes d’humour comme le personnage voyeur contrebalancent le tout.
De plus la montée de la tension est impressionnante et les acteurs extras.
Mérite largement son prix à Un Certain Regard à Cannes. Bravo à l’aveyronnais Antoine Guiraudie qui a aussi, si vous le reconnaissez, fait jouer un acteur du TNT de Toulouse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire