Mandela, a long walk to freedom de Justin Chadwick



Avec Idris Elba, Naomie Harris

            Peut-être qu’en hésitant à aller voir ce film, je me suis dit que je n’allais rien apprendre de nouveau sur ce personnage aussi emblématique que Che Guevara ou Ghandi. Mais il est bon aussi de se replonger parfois dans l’histoire d’un pays qui a fait réagir le monde entier.
Ainsi, on découvre l’origine de ce grand homme qui est issu d’une tribu royale puis avocat de la défense des droits des noirs et un bon avocat même !
Il y a, bien sûr, son goût des femmes, ce qui n’est pas contradictoire avec le charisme qu’il dégageait, ses mariages, ses enfants, sa détention, ses amis sur lesquels il aurait été intéressant d'en savoir plus puis son retour à la vie publique jusqu’à son élection.
Ce film, différent d’Invictus, qui, lui, ne montrait qu’une tranche de vie, m’a émue aussi à travers la vie de cet homme et sa longue détention  et m’a parlé de ce que nous sommes au fond de nous quand nous ne semblons plus avoir le choix.
C’est un film d’espoir et de beaux moments forts portés par l’acteur principal s’opposent au trajet suivi par Winnie qui a souffert aussi, seulement parce qu’elle était sa femme. Pour arriver à ce résultat, l’acteur Idris Elba est étonnant et émouvant.
Au milieu de – rares – paysages sud-africains, le message de Mandela est clair mais je ne peux m’empêcher de mettre en parallèle Zulu de Jérôme Salle qui complète bien l’image de ce pays et les idées fausses qu’on peut s’en faire.
Ici, les townships ne sont qu’à feu et à sang alors qu’ils sont aussi des lieux de vie encore existants et n'appartiennent pas qu'au passé. Les vues grandioses de ce magnifique pays font aussi partie de son histoire et pas seulement de Mandela.
Pour une vision plus complète et moins idéalisée de l’Afrique du sud aujourd’hui, je conseille  en complément Zulu avec Orlando Bloom, étonnant.


Maybe by hesitating to go see this movie, I told myself that I wasn't going to learn anything new about this character as iconic as Che Guevara or Ghandi. But it is good to sometimes plunge in the history of a country that has reacted worldwide.
So, there's the origin of this great man who comes from a Royal tribe then counsel for the defence of the rights of blacks and a good lawyer even!
There are, of course, his taste for women, which is not contradictory with the charisma he exuded, his marriages, his children, his detention, his friends on which it would have been interesting to learn more then his return to the public until his election.
This movie different of Invictus, which showed only a slice of life, moved me also through the life of this man and his long detention and told me that we are at the bottom of us when we seem to have the choice.
It is a film of hope and of beautiful moments carried by the main actor oppose the journey followed by Winnie who suffered too, only because she was his wife. To arrive at this result, the actor Idris Elba is surprising and moving.
Mid - rare - South African landscapes, the message from Mandela is clear but I can help to implement parallel Zulu Jérôme Salle which complements the image of this country and the misconceptions that can be.
Here, townships are only in fire and blood while they are also places of life still existing and belong not only to the past. The grandiose views of this beautiful country are also part of its history and not just Mandela.
For a more complete and less idealized South Africa vision today, I recommend in addition Zulu with Orlando Bloom, amazing.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire