Tel père tel fils de Hirokazu Kore Eda



Avec Masaharu Fukuyam, Machiko Ono



Au Japon, Keita, un petit garçon, enfant unique, vit avec ses parents dans un bel appartement. Le père est exigeant, travaille beaucoup et ne s’occupe pas trop de son fils.
Quand ils apprennent que Keita n’est pas leur fils et que la maternité leur propose de l’échanger avec la famille qui est la vraie famille de Keita, toute une série de questionnement se fait.
L’autre famille est très différente : nombreuse, extravertie, joyeuse, pas exigeante mais c'est surtout l'image du père qui est différente. Il vivote d'une boutique de bazar, mais s’occupe beaucoup de ses enfants.
Cette histoire est une belle histoire de cheminements, des uns vers les autres, de rencontres, de cultures, de façons de vivre, de liens filiaux, d'amours tues.
Avec des acteurs très connus au Japon, de toutes générations et très convaincants jusqu’aux enfants, ce film apporte une autre vision du Japon, somme toute faite de gens comme vous et moi...
Et cela donne de véritables moments de pur bonheur comme quand le petit Keita prend des photos de son père à son insu ou qu'il veut que son père lui répare son jouet.
D’une grande sensibilité, ce beau film nous conte une histoire de vie tout en nous plongeant dans des décors japonais tout en contraste.

In Japan, Keita, a boy, only child, lives with his parents in a nice apartment. The father is demanding, works great and is not too concerned with his son.
When they learn that Keita is not their son and that motherhood offers to exchange it with the family that is the true family of Keita, a series of questioning is done.
The other family is very different: large, extroverted, cheerful, not demanding but it is especially the image of the father who is different. FLOE Bazaar shop, but attends many of its children.
This story is a great story of paths, from each other, in meetings of cultures, ways of living, filial links, killed love.
With actors well-known to the Japan, all generations and very compelling to children, this film brings an alternative vision of the Japan, all made of people like you and me...
And it gives some real moments of pure happiness as when the small Keita takes pictures of his father without his knowledge or that he wants his father he repairs his toy.
With great sensitivity, this beautiful film tells a life story while plunging us in Japanese decorations all in contrast.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire