L'Homme qu'on aimait trop d'André Téchiné



Avec Guillaume Canet, Catherine Deneuve, Adèle Haenel
Ma copine MLo me dit qu’elle aimerait bien voir 2 films en ce moment dont celui-là. Ben moi, je regarde un peu la critique comme d’hab’. Mais pas trop pour ne pas être trop influencée : je vois Catherine Deneuve, Guillaume Canet, André Téchiné et Festival de Cannes. C’est Ok
A priori, c’est une vieille histoire qui se passe en 1976 à Nice. Une riche héritière qui aurait disparu. Aucun souvenir d’une affaire semblable mais bon, peu importe, je me laisse porter.
Cette jeune femme, Agnès Le Roux, incarnée par une jeune actrice que je ne connais pas, Adèle Haenel, grande nageuse, divorcée et dont la mère gère un casino qui lui appartient aussi, s’amourache d’un jeune avocat ambitieux qui flirte avec la mafia – toujours excellent Guillaume Canet –
Donc dans ces décors et costumes de cette époque dorée évoluent tout ce petit monde : la mère autoritaire, l'avocat ambitieux, la fille rebelle.
La mère clinquante et richissime que Catherine Deneuve joue avec majesté et bien la seule à afficher la richesse que peut générer un casino.
Bon, c'est une une histoire de gros sous avec la disparition d'Agnès que Renée Le Roux voudra toujours élucider en accusant Maurice Agnelet, l’avocat, et qui sera condamné près de 30 ans après.
Ça, je l’apprends avec les cartons de la fin comme un épilogue bâclé.
Quelle n’est pas aussi ma surprise de voir au générique que l’histoire vient d’un certain Charles Le Roux que j’apprends être – merci au magazine Première – le frère de la disparue, Agnès. Frère dont le nom ni même le silhouette n’apparaît dans le film ( ?!)
Et là, je trouve que c’est quand même un peu fort et malgré le charme et le talent d’Adèle Haenel, son personnage du coup perd quelque chose, comme de la crédibilité.
Mais qu’a-t-il fait ce frère à côté de cette sœur qui se perdait ? Et mieux aussi, dans le dernier carton glissé in-extremis à la fin du film, on apprend que c’est le propre fils d’Agnelet qui fait condamner son père alors qu’il apparaît plein de sollicitude mais peu présent aussi ( ?!)
Tout ça est un peu dommage et me donne un goût d’inachevé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire