Coup de chaud de Raphaël Jacoulot



Avec Jean-Pierre Darroussin, Grégory Gadebois, Karim Leklou, Carole Franck

Chronique d’un village où un meurtre est commis mais surtout où les personnalités se révèlent.
Jean-Pierre Darroussin est le maire et aussi le vétérinaire dans ce village de céréaliers et d’éleveurs, autant dire « l’autorité ». Il tenter d’agir « au mieux » face au rejet de la population envers Joseph Bousou, un simple d’esprit auquel on attribue tous les méfaits.
Et c’est là que la fable devient cruelle. Ce garçon insupportable au possible, comme on en a tous connu, et d’une famille « différente », devient la tête de turc.
L’acteur Karim Laklou est tellement convaincant que j’ai parfois du mal à le voir en victime, moi aussi.
Et le réalisateur tisse sa toile autour de lui avec des personnages qui se montrent sous leur vrai jour pour que tout converge vers le meurtre dont la résolution importe peu finalement.
Ce qui compte, ce sont ces caractérisations : le notable, le riche paysan, la moins riche, les infréquentables, les ados désœuvrés, l’étranger, la vieille dame « indigne ? ».
Le tout sous un soleil de plomb que je retrouve en sortant de la salle et si bien mis en scène que je ressens bien le besoin des personnages de se mettre à l’ombre et au frais dans cette campagne désolée où les barrières entre les maisons n’existent pas mais sont tout aussi réelles : fameuse trouvaille que cette métaphore !
Etude de mœurs réussie !
Tous publics, ados compris.
En salles le 12 octobre 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire