L'Avenir de Mia Hansen-Løve

J’ ai bien aimé ce film.
Isabelle Huppert incarne avec beaucoup de talent un prof de philo qui apprend à ses élèves à penser par eux –mêmes dans le contexte d’après 68 .
Elle est très attachée à ses élèves, en particulier à un de ses étudiants qui prépare une thèse .
Puis sa vie bascule en peu de temps : son mari la quitte, sa mère dépressive meurt, ses enfants quittent la maison.
Après avoir dépassé ces chocs successifs, elle décide de tourner la page et de réapprendre à vivre.
Ce qu’elle regrette beaucoup, c’est la maison de vacances en Bretagne et son beau jardin qu’elle a entretenu ; en la quittant définitivement, elle rapporte un bouquet à sa mère mourante .
Elle part souvent se ressourcer loin de la ville dans une maison habitée par l’étudiant et ses amis soixante-huitards, elle y découvre une vie simple et retrouve une certaine sérénité.
Elle y amène son chat Pandora ou plutôt le chat de sa mère qu’elle a fini par adopter, auquel elle s’attache et qui devient son confident .
Son étudiant préféré lui reproche le décalage entre les idées qu’elle avance et son mode de vie bourgeois, il aimerait qu’elle les rejoigne dans ce qu’ils défendent mais elle a déjà donné et garde les pieds sur terre - il faut dire qu’il est un peu amoureux -
C’est un film touchant, tout en retenue ou les personnages sont pudiques, qui aborde des sujets graves mais avec une certaine légèreté et humour, pas de scènes violentes, Nathalie est à la fois douce et énergique.
Les acteurs sont très naturels, il y a de beaux paysages, une belle lumière.
Isabelle Huppert qui n’est pas une de mes actrices préférées m’a beaucoup émue dans ce film, elle n’a pas vieilli et garde une grande fraîcheur ; dans certaines scènes elle a même une silhouette de jeune fille et porte de jolies robes fleurie .
Une très belle image à la fin porteuse d’Avenir .
Anne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire