Merci Patron de François Ruffin



Documentaire qui montre le journaliste de Fakir partir dans une joyeuse campagne ironique pour promulguer le nom du PDG Bernard Arnault du groupe LVMH qui a racheté puis fermé à tour de bras des usines dans toute la France.
François Ruffin incite les licenciés à prendre des actions afin de pouvoir s’exprimer aux AG des actionnaires. Hélas, ces derniers sont mis à part. Seul le journaliste élève la voix et se fait virer.
Il rencontre alors une famille qui risque de perdre de sa maison suite aux licenciements puisqu’ils travaillaient tous les deux dans la même usine. Ils font une requête auprès de Bernard Arnault qui leur envoie son directeur de la sécurité.
Le dégoupillage de la tractation est excellent avec une participation exceptionnelle du couple concerné.
Ils obtiennent satisfaction, mettant à jour certaines pratiques réservées aux élites…
Je me suis demandée ce qui faisait le succès de ce petit documentaire impertinent qui s’amuse d’un PDG ultra connu. Il est un fait qu’il est extrêmement bien documenté, peut-être présenté de façon amateur mais ce sont bien les intervenants qui sont les vrais acteurs de la vie économique et dans lesquels tout un chacun se reconnait, bien entendu. Vous, moi.
Et pour compléter par une analyse plus approfondi de l’effet « Merci Patron », je vous laisse à lire le Monde diplomatique,( rien que ça) qui analyse de façon réelle, lui, que rien n’est perdu. 
Camarades, en avant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire