Débarquement immédiat de Philippe de Chauveron

Hélas, j'ai vite été débarquée, sans doute dès que j'ai entendu l'accent impossible de Medi Sadoun. Ari Abittan n'est pas mal. L'absence de femmes hormis les bimbos ou les rares apparitions de l'excellente Reem Keerici y est peut-etre aussi pour quelque chose...
Je suis restée sur ma fin malgré les trouvailles inépuisables de péripéties. Comme souvent, tout est presque dans la bande annonce.














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire